30 mars 2010

CHATEAUX DE LA LOIRE, commentaire

Un excellent Week-end aux Châteaux de la Loire.

« Gaspiller une journée aux Châteaux de la Loire lorsqu’on visite Paris ? Impossible » C’est ce que je pensais avant ce week-end.

Certainement, si vous n’accordez à la Capitale que 3 ou 4 jours, les châteaux devront attendre un prochain séjour. Mais si vous passez une semaine ou plus à Paris, je vous conseille vivement d’y réserver une journée. Et si vous pouvez allonger vos vacances afin d’y accorder plus de temps c’est encore mieux !
Nous sommes partis Samedi après-midi et nous sommes rentrés dimanche soir. Nous n’avons pu visiter que 3 châteaux (compter une demi journée par château) : Chambord, Chenonceau et Amboise.
video
Amboise, Chambord, Chenonceau
Que dire des châteaux ? L’émerveillement est tell qu’il nous manqué des mots…
Il faut absolument les découvrir… Mon préféré (grâce à notre excellent guide) Chambord.
Sans compter sur l’accueil aimable et très serviable dans les trois monuments.

Une chose est certaine préparez votre visite, choisissez les bonnes routes pour profiter du paysage, partez très tôt et prévoyez un bon budget…
Si vous n’y accordez qu’une journée, si vous ne voulez pas vous compliquer la vie vous pouvez partir avec des agences de guides comme VisitFrance, Cityrama…

Un très bon site pour préparer votre visite : chateauxtourisme

Anaïs
Regetel

12 mars 2010

Restaurant Polidor à Paris


Polidor
41, rue Monsieur Le Prince
75006 Paris
Métro : Odéon (ligne 4 et 10), RER B Luxembourg
Tél : 01.43.26.95.34
lepolidor@aol.com


Restaurant ouvert depuis plus d'un siècle qui a vocation de cantine. Les tarifs sont plus que raisonnables, c'est bon, c'est comme à la maison. J'ai pris le menu à 22 euros : Pour entrée des tomates mozzarella bufalla, pour plat la langue de boeuf et purée maison et pour dessert glace vanille très vanillée, en boisson une ½ Badoit à 3 euros. Il y a les spécialités de la maison écrites au feutre blanc sur des miroirs vénitiens, du mobilier en bois et des verres à eau qui nous ramènent à l'enfance, époque à laquelle on demandait à son copain « t'as quel âge? » la réponse est toujours au fond du verre. En plus le personnel se révèle être attentif.

Géraldine
Hôtel des Nations Saint Germain

Photo © Legnitanais